Service de renseignement téléphonique

Tout savoir sur le plasma, composante mystérieuse du sang

Plasma

Le plasma, souvent méconnu du grand public, représente pourtant la partie la plus abondante du sang. Cet article se propose de démystifier ce composant vital, en abordant son rôle, sa composition ainsi que ses utilisations multiples dans le domaine médical.

Qu’est-ce que le plasma ?

Le plasma est la partie liquide du sang. À cette définition, on pourrait toujours continuer d’opposer la question « qu’est ce que le plasma« . Alors, sachez en plus qu’il est incolore avec une légère teinte jaunâtre ; il constitue environ 55% du volume total du sang chez un individu sain. Sa principale fonction est de transporter les nutriments, les hormones et les protéines à travers le corps, tout en facilitant l’élimination des déchets cellulaires.

Primordialement composé d’eau (environ 90%), le plasma contient également des éléments essentiels tels que des électrolytes, des enzymes, des nutriments, des gaz, des substances organiques comme le glucose, et surtout des protéines comme l’albumine, les immunoglobulines et les facteurs de coagulation. Ces derniers jouent un rôle crucial dans de nombreuses fonctions biologiques, notamment dans la régulation de la pression osmotique et dans le système immunitaire.

Rôles et fonctions

Le plasma ne se limite pas seulement à un véhicule pour les diverses substances. Il a aussi une fonction cruciale dans la régulation de la température corporelle et dans le maintien de l’équilibre acido-basique, qui sont vitaux pour le bon fonctionnement de l’organisme. De plus, il facilite la cicatrisation et joue un rôle clé dans la défense de l’organisme contre les pathogènes à travers la distribution des anticorps.

Extraction et utilisation du plasma

L’extraction du plasma est réalisée via un processus appelé plasmaphérèse, où le sang est collecté et les cellules sanguines sont séparées du plasma. Le reste du sang est réintroduit dans le corps, tandis que le plasma peut être utilisé à plusieurs fins médicales. Il est extrêmement utile dans le traitement de maladies liées à des carences en certains types de protéines plasma, comme l’hémophilie ou les déficits immunitaires. Par exemple, les facteurs de coagulation présents dans le plasma peuvent être utilisés pour traiter les personnes souffrant de troubles de la coagulation.

En plus de son utilité clinique, le plasma sert dans la recherche, permettant aux scientifiques de mieux comprendre les mécanismes du corps humain et de développer de nouveaux traitements pour diverses maladies. Les protéines et autres biomolécules trouvées dans le plasma constituent une mine d’informations pouvant conduire à des avancées biomédicales significatives.

La donation de plasma

La donation de plasma est similaire au don de sang classique, mais elle nécessite un équipement spécialisé et prend généralement plus de temps. Concrètement, les donateurs doivent répondre à des critères spécifiques de santé et de style de vie afin d’assurer la qualité et la sécurité du plasma collecté. Ils doivent notamment être en bonne santé générale, avoir un poids minimum requis, et ne pas présenter de risques accrus de maladies transmissibles par le sang. On peut ainsi résumer le processus de donation comme suit :

  • la vérification des antécédents médicaux et test rapide ;
  • le prélèvement de sang et séparation du plasma grâce à une centrifugeuse ;
  • le retour des globules rouges et blancs au donateur ;
  • la récupération post-donation et conseils de soin.