Comment bien penser la rénovation et l’aménagement de son dressing ?

aménagement de son dressing

Un dressing parfaitement aménagé est plus fonctionnel que l’impérissable armoire tout en apportant une touche de charme à l’intérieur de l’habitat. Cependant, il importe de bien réfléchir à sa disposition, sa structure ou encore son organisation. Voici un petit guide pour y voir plus clair.

Où aménager son dressing ?

Beaucoup de personnes ont du mal à distinguer le dressing d’un placard. C’est très fréquent d’entendre « chambre avec dressing », alors qu’il s’agit d’une chambre dotée d’un placard. Un dressing est en réalité une zone de rangement assez spacieuse pour ranger les vêtements permettant de se changer à l’intérieur. En moyenne, les dimensions d’un dressing fermé sont de 4 à 5 m². Ainsi, il faut prendre en compte de ce détail lors d’un projet de rénovation et aménagement d’un dressing. En général, le dressing doit se poser à proximité de la chambre. Mais il est aussi possible de le placer non loin de la salle de bain. Mais afin de trouver l’endroit idéal pour l’emplacement du dressing, il faut tenir compte du confort d’utilisation et du bien-être. Il vaut mieux par exemple :

  • Choisir un endroit où la lumière naturelle est de bonne qualité ;
  • Installer le dressing dans une zone chauffée ;
  • Privilégier un espace aéré ou bien ventilé.

Les différentes configurations possibles pour son dressing

Pour la rénovation ou l’aménagement d’un dressing, il existe 4 configurations possibles. Tout d’abord, il y a la configuration en L qui se distingue par ses grandes superficies. Il prend forme contre un mur et son angle. Ce dressing en L est aménagé dans une pièce assez spacieuse, car il faut une paroi d’une longueur importante pour placer suffisamment de rangements. Ensuite, il existe le dressing cabine qui peut être placé dans une petite pièce. Elle doit ainsi permettre de circuler aisément dans la pièce sans se heurter à des meubles. Puis, il y a le dressing en angle qui permet un gain de place important. Il se place généralement dans l’angle d’une pièce, principalement la chambre à coucher. Le dressing d’angle utilise les deux pans de murs, sur une même longueur. Enfin, il y a le dressing linéaire qui est une version améliorée du placard. Ce type de dressing s’installe sur un mur de bonne longueur avec suffisamment d’espace de recul entre le dispositif et le reste de la pièce.

Les dimensions à prendre en compte pour la typologie d’un dressing

Il convient avant tout d’évaluer la place disponible en prenant les mesures sur un petit mémo. Cette étape est importante pour la réalisation de l’aménagement du dressing. Si la surface disponible est supérieure à 6m², il est conseillé de choisir un dressing cabine. Entre 4 et 6 m², il vaut mieux exploiter la surface au sol et la hauteur sous plafond. Si l’habitation ne possède pas une pièce spécialisée pour le dressing, il faut toujours faire preuve d’inventivité. Même un espace de 2 m² au sol est exploitable.